Peut-on tomber enceinte sous Cerazette ?

Comme c’est le cas de tous les anovulants, Cerazette est une pilule qui a pour principale fonction de prévenir une grossesse non désirée lors d’un rapport protégé. Ceci, en empêchant la fécondation ou l’ovulation ou parfois les deux. Pourtant, certaines utilisatrices témoignent avoir procréé sous pilule, microdosée ou autre. Peut-on alors tomber enceinte sous Cerazette ?

Tomber enceinte sous Cerazette : difficile, mais possible

Plus d’une se demande s’il reste possible de faire un bébé malgré un traitement sous Cerazette. Oui, c’est possible, toutefois, ça reste très rare. Comme toute autre pilule contraceptive, microdosée ou non, celle-ci n’est pas fiable à 100 % : néanmoins, avec son taux d’efficacité estimé à 99%, elle garantit des rapports non protégés plus sereins. Son taux de contraception est même considéré comme l’un des plus puissants chez les micropilules. De plus, la pilule reste malgré tout l’une des méthodes de contraception les plus efficaces. Une étude prouve de surcroît que s’il est possible de faire un bébé malgré un traitement sous pilule, cela reste peu probable : sur 979 femmes ayant pris Cerazette pendant une année, une seule s’est retrouvée enceinte malgré une vigilance.

Enceinte sous Cerazette, c'est possible ?

0,4 pour Cerazette sur l’indice de Pearl

Une marge d’erreur et d’échec est accordée à tous les moyens de contraception. Leur efficacité étant alors mieux évaluée par le biais de l’indice de Pearl. Ce dernier détermine le nombre d’utilisatrices qui tombent enceintes, sur une centaine de candidates et pour une année de traitement. Pour sa part, l’efficacité de la micropilule Cerazette est estimée à 0,4, sur l’échelle de Pearl, indice correspondant à la mention très efficace. Une étude grâce qui permet à ses fabricants de lui accorder une efficacité similaire à celle des pilules combinées plus dosées et composées de plus d’hormones, ou même à celle d’autres contraceptifs tels l’anneau vaginal.

Dans quel cas peut-on tomber enceinte sous Cerazette ?

La meilleure manière de limiter les risques de faire un bébé sous un traitement à base de Cerazette reste de respecter la posologie recommandée de votre médicament, de ne sauter aucune pilule et finir ainsi vos deux plaquettes sans interruption. Généralement, lorsque vous n’avez plus ou peu de menstruations durant votre traitement, cela indique que votre ovulation est bloquée. Ainsi, les risques semblent plus élevés à partir du moment où vous continuez à avoir vos règles malgré la prise.

Puis, les risques s’avèrent aussi importants lorsque vous commencez à prendre Cerazette entre le 21ème et le 28ème jour après votre dernier accouchement, ou après le 28ème jour, ce, sans utiliser un contraceptif supplémentaire en vue d’optimiser son efficacité. Vous avez donc plus de chances de tomber enceinte sous Cerazette lorsque vous n’êtes pas régulière : en cas d’oubli, suivez les consignes indiquées. Celles-ci varient selon les cas, alors montrez-vous plus attentive afin de corriger le tir plus efficacement. Par exemple, si vous vous rendez compte d’un oubli plus de 12 heures après l’heure habituelle de la prise, n’attendez rien pour prendre le comprimé oublié.

Consultez notre page dédiée pour plus d’informations sur la pilule Cerazette et pour l’acheter au meilleur prix.

One Response

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.